Yaåster se révèle à La Boule Noire

À l’occasion d’une soirée organisée à La Boule Noire par Hugo Daumard pour présenter trois artistes en devenir, nous sommes allés voir le projet de Yaåster qui avait attiré notre attention sur SoundCloud il y a quelques mois… Retour sur la soirée du 2 mars !

 

(c) Laure-Marie Choblan

 

Nous arrivons trop tard pour voir le premier groupe, Hearscape, mais n’en entendons que du bien.

Quand c’est au tour de la tête d’affiche de la soirée, Yaåster, de s’avancer sur scène, la salle est pleine à craquer et le public hurle d’impatience. Rarement La Boule Noire n’a été aussi remplie pour un concert d’artistes en début de carrière. Yaåster, de son vrai nom Arnaud Goetgheluck, est un artiste multi-instrumentiste qui compose tout, tout seul, et s’entoure de musiciens pour ses lives. Il est accompagné de Quentin Blum à la basse, d’Irian Bouvier au clavier et de Rémy Kiffer à la batterie. Ce soir-là, c’est son premier concert avec cette formation et c’est l’occasion pour le public de découvrir la setlist complète des chansons de l’artiste. Pari risqué de son côté car il n’a sorti aucun titre publiquement avant le concert et ne sortira « Echoes of your Mind » que le 9 mars.

Sur scène, c’est une véritable révélation qui s’opère sous nos yeux. Yaåster est tellement à l’aise qu’il semble avoir été fait pour ça, l’assistance est en transe et les musiciens en osmose. Avec son univers pailleté et groovy, l’artiste illumine la salle et fait vibrer nos cœurs ! Chacune de ses musiques est un tube en puissance et les années 1980 sont remises au goût du jour avec des arrangements léchés !

 

KETUT

 

Enfin, c’est au tour de KETUT, de son vrai nom Bastien Fournillier-Jacob, de faire ses premiers pas sur scène. L’artiste a déjà évolué au sein de différentes formations ainsi que d’un projet solo mais c’est la première fois que nous le voyons dans cet univers électronique. À la croisée des genres musicaux, entre techno, french touch et trap, KETUT promet de faire danser son public jusqu’au bout de la nuit. C’est ce qu’il fera ce soir-là avec un live à couper le souffle ! La Boule Noire a vibré sous les sons du samouraï et si vous avez raté ça, n’hésitez pas à écouter l’enregistrement du live ci-dessous !

 

 

Pour plus de renseignements sur Yaåster et KETUT cliquez sur leurs noms respectifs !

 

Article rédigé par Adeline Dupriez

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *