Sobs, amour et mélancolie

 

La pop feutrée et mielleuse de Sobs s’invite dans nos oreilles avec leur premier album Telltale Signs sorti le 22 juin 2018 sur le label indépendant Middle Class Cigars.

 

 

Sobs, la curiosité indie pop venue de Singapour, parfait son art musical émotif et enjoué initié sur l’EP Catflap, sorti en 2017. Dans la continuité d’artistes tels que Crumb, Alvvays ou Anna Burch, le trio nous donne avec Telltale Signs un aperçu de la culture musicale de la plus cosmopolite des villes d’Asie.

L’opener « Vacation » s’ouvre sur une boîte à rythmes accompagnée de la voix douce de la chanteuse Celine Autumn. Le son semble distant, comme dans un téléphone, jusqu’à ce que le morceau explose. On découvre alors une batterie à la caisse claire marquée, ainsi que les guitares chorusées de Jared Lim et Raphael Ong.

Le titre accrocheur « Astronomy » se retient comme une ritournelle de fin de vacances. La légèreté de la voix et des harmonies se découvrent avec aisance. « Breakfast » est quant à lui un titre se dégustant à toute heure ! Apaisante et veloutée, la chanson conserve tout de même une rythmique sautillante qui donne envie de parcourir les plages de Singapour à vélo, les cheveux au vent.

 

 

Sur « All Poison », le trio prend une posture plus classique avec une section rythmique dynamique et un concerto de guitares électriques tricotées au son des effets chorus. L’ajout d’un synthé brumeux accompagnant la voix de Celine Autumn donne une dimension kitsch au morceau.

Se décrivant lui-même par son titre en toute transparence, « Party Song » nous rappelle les chansons typiques des fêtes à l’américaine ! Le morceau est tissé d’accroches mélodiques similaires à son successeur, le très court titre « Sundae », petite course folle au cœur de l’album. Le titre « Eastbound » sonne quant à lui comme la version gaie d’un quelconque titre de Beach Fossils. Très dansant et lumineux, le morceau nous emporte sur le train d’une romance urbaine en éclosion.

 

 

Enfin, l’album se termine sur le morceau qui lui a donné son nom. Avec ses couleurs dream pop, « Telltale Signs » nous résume ce sentiment d’amour tantôt chaleureux tantôt complexe dépeint tout au long de l’album. Mélancolique, à la fois incisif et réconfortant, le titre est sans conteste l’aboutissement du style de Sobs.

On aime la tournure presque psychédélique que prend le morceau sur son accroche d’intro et de fin. Impression renforcée par le clip illustrant la chanson, réalisé par Will Merrick.

 

I’m tired of feeling so confused

Stop changing your mind

Telltale signs

Just wanna lie here all day with you

Backseat of your car

Count the stars

 

© Sobs

 

Avec ses huit titres et en moins d’une demi-heure, Telltale Signs synthétise avec brio ce qui se fait actuellement de mieux en matière d’indie pop. L’album parvient à nous emporter dans un univers à la fois mélancolique, joyeux et rêveur, avec simplicité et décontraction. Le trio Sobs connaît ses gammes et en applique parfaitement les codes avec ce long format.

Les jeunes singapouriens poursuivent avec intelligence la construction de leur projet, qu’on espère retrouver en 2019 sur la scène internationale avec de nouvelles compositions.

 

 

Pour plus d’informations sur Sobs, rendez-vous sur leur Bandcamp, Facebook, Twitter & Instagram.

 

Article rédigé par Jonathan Kakpeyen

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *