Pompadour Swamp allume FGO Barbara !

 

Vendredi 1er février, à l’occasion du concert de soutien à l’Échomusée de la Goutte d’Or, Pompadour Swamp, Les Belleville Cats et Les Soucoupes Violentes ont réuni leurs talents pour un concert bénévole à FGO Barbara. Tous les profits étaient reversés à la galerie de la Goutte d’Or. Retour sur le live !

 

© Chris by Meteo RocK

 

Pompadour Swamp est un trio parisien de garage rock qui s’est formé en 2016 et écume les salles de concerts depuis 2017. Nommé d’après la fameuse chanson « Pompadour Swamp » de Captain Beefheart & His Magic Band, sortie sur l’album A Carrot is as Close as a Rabbit Gets to a Diamond en 1993, le groupe est constitué de Stéphane Théret au chant et à la guitare, de Quentin Mercier à la guitare et à la basse VI et de Ferdinand de Fournoux à la batterie. Avec un EP à son actif, Fixafire, sorti en janvier 2018, le groupe impose son style rock, punk et fuzz.

Début de concert, la salle se remplit progressivement et le public est assez timide, Pompadour Swamp entame « If only » devant quelques personnes. Un démarrage un peu au ralenti qui n’enlève rien à l’énergie du groupe mais prouve que le public est primordial dans un concert.

 

 

S’ensuivent ensuite trois titres pendant lesquels le trio prend progressivement en assurance et en puissance, avec un jeu de scène dynamique et charismatique. Le public devient plus réceptif et plus impliqué dans le live tandis que le groupe délivre un set millimétré.

C’est au tour de « Fixafire », le single emblématique du groupe, de résonner dans la salle. Le son de FGO Barbara est vraiment très bon et permet aux musiciens d’exprimer tout leur potentiel musical et leur puissance instrumentale. Ce titre est un de nos préférés chez Lost Song car il est à la fois rock et à la fois bluesy. Très dansant, il permet à l’assistance de se déhancher en rythme tout en hurlant :

Come on, come on, let’s fixafire!

C’est généralement le moment où les derniers endormis se réveillent et entrent enfin dans la danse ! Effet immédiat sur le public du FGO qui semble conquis par le trio garage rock.

Après « Fixafire », les titres s’enchaînent avec une énergie nouvelle que le groupe semble avoir puisée dans l’enthousiasme du public et le son de qualité de la salle. « Dream », « Record Collector », « Kill the Pain » sont autant de morceaux que l’on aimerait pouvoir réécouter chez nous. À quand le prochain EP du trio ?

 

© Chris by Meteo RocK

 

Arrive enfin « Dead Love Song », notre seconde chanson préférée, avec son riff ravageur, ses solos sexy et son rythme infernal. Elle met tout le monde d’accord et le public en redemande ! Les trois musiciens exultent et donnent tout ce qu’ils ont pour terminer le set en beauté avec une reprise de Captain Beefheart & His Magic Band, « Party of Special Things to Do », présente sur l’EP Fixafire. L’introduction de guitare du début envoûte la salle et la saturation des guitares qui suit donne une dimension puissante et bestiale au morceau.

I’ve got a brand new game I wanna lay on you

La voix du chanteur se fait tantôt douce et caressante tantôt affirmée et scandée. Les solos de guitare sont totalement fous et l’assistance se lâche complètement. Ce titre est une véritable tuerie et le groupe le reprend mieux que personne !

En bref, Pompadour Swamp est un très bon groupe de studio et son EP s’écoute en boucle mais c’est en live qu’on se rend réellement compte de sa puissance et de son charisme. Soyez-là au prochain concert !

 

Pour plus de renseignements sur Pompadour Swamp, rendez-vous sur Facebook, Instagram, BandCamp et SoundCloud.

 

Article rédigé par Adeline Dupriez

 

Un commentaire sur “Pompadour Swamp allume FGO Barbara !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *