On se réveille avec les Morning Robots

 

On découvre le premier EP du groupe de Saint-Germain-en-Laye, Nothing Like Tile for a Tango, sorti le 1er Juin.

 

 

Chez Lost Song, on aime à découvrir de nouveaux artistes émergents. Et ce sont les Morning Robots, un quatuor de jeunes hommes de la banlieue parisienne, qui ont piqué notre attention cette semaine.

Avec leur EP, Nothing Like Tile for a Tango, les Morning Robots entrent dans le game de la scène indé parisienne avec une belle assurance. Marqué d’influences telles que les Arctic Monkeys ou les Strokes, l’album nous présente quatre titres aux multiples couleurs.

Le premier morceau « Meet Me Later » nous réveille l’oreille, avec sa basse dynamique et la voix assurée de Duke, le chanteur. La bande se fait également plaisir avec le titre « It’s Your Dimension » et sa seconde partie instrumentale.

 

(c) Christophe Legland

 

« You’re so Dreamy » est certainement le titre le plus accrocheur de l’EP. La guitare funky et le refrain tout en puissance montrent que les Morning Robots ont de l’énergie. Et ça s’entend ! Le groupe s’est d’ailleurs illustré dernièrement sur ce titre, dans une petite chorégraphie diffusée sur les réseaux sociaux.

Enfin, « The Dock », le titre coup de cœur de la rédaction, nous emmène sur un rythme disco sur les quais de la Seine (ou de la Tamise ?) pour un morceau pop bien sympa. Le clavier et la section rythmique nous enchantent les oreilles et clôturent d’une belle manière ce mini-album.

Ce debut EP nous donne envie de suivre les Morning Robots dans leurs aventures. On espère entendre de leurs nouvelles très bientôt !

 

 

 

Pour plus d’infos sur les Morning Robots, direction Facebook, Spotify ou encore Soundcloud, parmi tant d’autres réseaux que vous pouvez retrouver sur leur site officiel.

 

Article rédige par Jonathan Kakpeyen

 

Un commentaire sur “On se réveille avec les Morning Robots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *