La Fessée Musicale fait sa rentrée au Pop Up du Label !

 

Après un été passé à glander au soleil (ou pas), c’est enfin la rentrée et avec ça le retour des concerts ! Nos fabuleux partenaires de La Fessée Musicale nous ont concocté une soirée sous le signe de la pop avec Marek Zerba, pâle regard et WHY MUD le 5 septembre au Pop Up du Label.

 

 

Dès 19 h 30 la terrasse du Pop Up était pleine, les gens se pressaient pour le concert de la rentrée. Il faut dire que la programmation était particulièrement attrayante avec trois groupes montants de la scène pop indé : Marek Zerba, pâle regard et WHY MUD. La Fessée Musicale a mis les petits plats dans les grands en nous proposant une soirée au plateau cohérent, frais et novateur.

 

 

L’inénarrable Marek Zerba a ouvert la soirée avec son backing band des Cheers, toujours au taquet. Pour la première fois dans l’histoire du Zerband, le son était plutôt équilibré et on entendait très bien la voix du fantasque chanteur. Les tubes se sont enchaînés : « Cumulonimbus », « J’aime beaucoup ta soeur » et la toute dernière en date dont le clip vient de sortir : « Le Cruciverbiste ». La prestation du groupe était un régal, aussi bien musicalement que scéniquement. Marek Zerba, arborant un look à mi-chemin entre Van Gogh pour la barbe et Dali pour la moustache en épi, a ravi son auditoire par sa prestance et son humour indétrônable. Les fans de la première heure ont pu retrouver les chansons qu’ils aimaient mais aussi en découvrir de nouvelles : « Tremper le biscuit » était particulièrement osée. Le Zerband a clôturé son set avec « La Petite Ordure », une chanson composée par Hugo Van Mol, le claviériste, et mise en paroles par Marek.
C’était la meilleure prestation du groupe à ce jour et nous espérons revoir le dandy polonais très vite sur scène !

 

 

Ensuite, c’était au tour du tout récent groupe pâle regard de monter sur scène pour nous présenter son nouvel EP, fait accompli, sorti en digital le 31 août. Pour leur deuxième concert, les cinq musiciens ont misé sur une prestation tout en sobriété et en efficacité. Pas de chichis, tout était carré, groovy et planant. Après avoir joué l’EP-concept, le groupe a enchaîné les titres avec une reprise de David Bowie, « Criminal World », du plus bel effet ! La voix de la chanteuse, Capucine, était captivante et son charisme indéniable ! Les échanges d’instruments au sein de la formation étaient cohérents et bien menés, le set était fluide… Jusqu’au moment où la basse six cordes s’est arrêtée de marcher. Mais le groupe a très bien réagi et est reparti de plus belle avec « Reflets » quand Eliot (bassiste du Zerband) leur a prêté sa basse. Cette chanson est vraiment l’une de nos préférées, c’est un slow, elle est planante, sensuelle et transcendante. Pâle regard a vraiment travaillé son set et sa prestation scénique, les transitions étaient plus affûtées qu’au Supersonic, l’ambiance au sein du public était électrique ! La cerise sur le gâteau du smooth ? Une reprise ensorcelante de The Korgis, « Everybody’s gotta learn sometime », qui a surpris et séduit l’assistance, faisant l’unanimité.
Une chose est sûre, pâle regard est lancé et ne semble pas prêt de s’arrêter !

 

 

Enfin, WHY MUD, que nous avons découvert grâce au clip de « Basilic » en février et que La Fessée Musicale suit depuis plusieurs années, a clôt la soirée en beauté. Beaucoup plus rock en live que sur leurs enregistrements, les quatre musiciens envoient du bois ! Sur scène, c’est une cascade de mélodies accrocheuses, de voix aguicheuses et de riffs séducteurs. Alternant chansons smooth et chansons plus rock, le groupe nous a fait voyager pendant toute la durée de son set. Aucun temps mort, aucune fausse note, on sent que WHY MUD est rôdé ! C’est définitivement la formation la plus professionnelle de la soirée et on en prend plein les oreilles !
WHY MUD est à voir et à revoir sans modération !

 

 

Pour résumer, La Fessée Musicale part en live #2 était indéniablement une soirée d’anthologie ! Celles et ceux qui l’ont ratée peuvent s’en mordre les doigts ou bien lire ce live-report et écouter ces trois groupes !

 

Merci à François et à Benoit, La Fessée Musicale, pour leur programmation toujours à la pointe de la scène indépendante !

 

Article rédigé par Adeline Dupriez

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *