ALEXANDR retourne le Supersonic !

 

Après un petit mois d’abstinence de concert (post-MaMA oblige), nous avons pu retourner dans les salles parisiennes la semaine du 11 novembre avec la release party de Magon au Silencio le 12 et, événement non-moins important, la release party d’ALEXANDR au Supersonic le 16 novembre !

 

© Chris by Meteo RocK

 

Cela faisait un bail qu’on n’avait pas remis les pieds au Supersonic et ça nous a fait plaisir de retrouver cette salle underground de la capitale. À notre grand étonnement, elle était remplie d’un public qui nous ne connaissions pas. Alors que d’habitude nous croisons au moins une ou deux personnes habituées des salles parisiennes. Il faut dire qu’ALEXANDR avait ramené tout son public ce soir-là, famille, collègues et amis inclus. Les écumeurs habituels n’étaient pas là, sûrement au Zénith en train de se régaler devant le concert de Vampire Weekend. De notre côté, nous avons préféré découvrir le nouvel EP d’ALEXANDR, Surrender, sorti le 25 octobre, en live !

Devant une assistance nombreuse et très sage, le groupe a entamé son set avec « The Race », un titre planant et nostalgique. Les nappes de synthétiseur ont entraîné le public dans l’univers onirique du groupe et les chœurs ont achevé de nous envoûter…

Après « Fun in the Danger », les trois musiciens ont enchaîné sur la dernière chanson du nouvel EP, « Stay », pour le plus grand bonheur des personnes présentes ce soir-là. Nous attentions avec impatience les titres de Surrender et n’avons pas été déçus par le jeu de scène du groupe ! L’ambiance du concert était tranquille, sans prise de tête, et les gens étaient là pour écouter ALEXANDR et passer une bonne soirée.

Après « Show Them How to Play » et « Acid Girl », nous avons eu droit à nos deux morceaux préférés de l’EP : « Surrender » et « Neon » ! Apparemment, nous n’étions pas les seuls à adorer ces deux titres-là car la foule s’est animée et a enfin décidé de se trémousser à la fin du concert ! Quel dommage que le concert soit si court ! Seulement huit beaux morceaux et une sensation de frustration que ça se termine aussi vite… Mais bon, c’est bon signe pour le groupe, ça signifie que le live était captivant !

Si l’on avait une chose à redire ce serait qu’un batteur n’aurait pas été de trop… Les bandes sonores c’est cool mais rien ne remplace une batterie en live ! Par contre, pour l’insonorisation du Supersonic, c’était un plus ! La super ingénieure du son nous a concocté un son des plus équilibrés, chose que l’on n’avait pas entendue depuis longtemps dans cette salle-là ! Bravo !

 

Nous reviendrons donc voir ALEXANDR en live, c’est une valeur sûre du pop rock indépendant français et on apprécie l’accent du chanteur, Anglais de sucroît. À voir en live pour passer une bonne soirée entre amis !

 

© Emmanuel Forat

 

Pour plus de renseignements sur ALEXANDR, rendez-vous sur la page, le Bandcamp ou l’Instagram du groupe.

 

Article rédigé par Adeline Dupriez

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *